laatste zinnen (96)

door johan_velter

laatste zinnen_96

Un autre monde qui est derrière tout, à la fois mêlé et distinct, invisible et présent, séparé par une fine paroi, mince obstacle de non-être qui peut s’alléger jusqu’à la transparence. Le monde de l’Etre, o le nôtre, le quotidien, le palpable, court s’abimer.

Suzanne Lilar, Une enfance gantoise (1976)

Advertisements