laatste zinnen (35)

door johan_velter

sfcdt_boom_35
Nous avons besoin d’une loi universelle et pourtant ajustée à chacun de nous, fondée à la fois sur la science et sur l’intuition, capable de concilier le bonheur individuel et l’équilibre de la société, d’assurer le progrès matériel et de sauver l’idéal : c’est aussi ce que Diderot cherchait. Profitons de ses expériences ; ne lui demandons pas une solution, ni une méthode : rien qu’un exemple et un encouragement à persévérer dans notre tâche. Et cela, il peut nous le donner.

Jean Thomas, L’humanisme de Diderot, 2ième édition, revue et augmentée, Les Belles-lettres, 1938

Advertenties